LE ROI SINGE

Publié le

Dans le cadre des stages de bâton 2017 de l’ACTGA, une dizaine de stagiaires ont été reçus par Lenka BOKOVA, la directrice de l’antenne avignonnaise de la BNF à la Maison Jean VILAR ce samedi 25 février.

Nous avons visionné avec beaucoup d’intérêt une captation vidéo de 1998 d’un spectacle donné à la Cour d’Honneur par le Festival D’Avignon par une troupe de Taïwan.

Ce spectacle ‘Le Roi Singe‘ nous avait procuré à l’époque une immense émotion et un plaisir sans limite qui nous encourage encore aujourd’hui à la poursuite de l’étude et de la transmission de l’Art du Bâton dans la droite ligne de l’enseignement traditionnel de Georges CHARLES, aujourd’hui reconnu en Chine.

Cette version ‘Opéra Chinois’ a gardé toute sa fraîcheur avec une mise en scène foisonnante servie par des acteurs acrobates de haute volée.

Après avoir chaleureusement remercié Lenka BOKOVA,  nous sommes convenus pour celles et ceux qui n’ont pu être présents,  d’une prochaine séance de rattrapage…

Autres souvenirs cinématographiques

[L’Opéra donné dans la Cour d’Honneur est] inspiré par sept chapitres de l’un des grands classiques de la littérature chinoise (Le Voyage vers l’Occident / La Pérégrination vers l’Ouest, … écrit au XVIème siècle).

C’est aussi un film merveilleux de beauté formelle, de rythme et de drôlerie , Le Roi des singes réalisé par Wàn Làimíng [ 万籁鸣 (simplifié), 萬籟鳴 (traditionnel) et sorti en 1965.
L’animation très fluide, d’un dynamisme encore renforcé par le parti-pris des cadrages en plongée ou en contre-plongée, met en valeur la splendeur d’une palette de couleurs très étendue et nuancée. Les décors sont très poétiques, rappelant la peinture classique chinoise. La musique, composée essentiellement d’instruments traditionnels, soutient et rythme constamment l’action, avec une prépondérance des percussions. Les gestes, vêtements, attributs des personnages, très codifiés, sont ceux de l’Opéra de Pékin, et leurs mouvements composent une véritable chorégraphie.
Le film allie ainsi avec efficacité le meilleur de la tradition et du modernisme. (La Revue du Cinéma)

Pour en savoir un peu plus sur l’action et sur Wan Laiming et ses frères vous pouvez aller voir ces deux liens.

Pour découvrir ce film d’animation :

  • Au catalogue de Films sans Frontière une Version DVD de 105 mn
  •  Également plusieurs versions sur les TV chinoises avec des durées variables
  • Une version courte sur le site VIMEO ci-dessous

 

 

« LE ROI DES SINGES CONTRE L’EMPIRE CÉLESTE » – 1/2 from LES INTROUVABLES EN CINÉMA on Vimeo.